Accueil > Grand Projet de Ville > Politique de la ville

La politique de la ville est un ensemble d’actions publiques initiées par l'État qui vise à réduire les inégalités sociales entre territoires et à (re)valoriser le cadre de vie des habitants de quartiers urbains prioritaires (QPV).

Elle repose sur un cadre législatif et comprend une base contractuelle qui lie plusieurs partenaires : État , collectivités territoriales, intercommunalités, bailleurs sociaux, associations, acteurs de l’économie ou de l’action sociale.

Elle se caractérise par une approche de développement globale qui mêle aussi bien les volets urbain, économique, social, culturel, éducatif, ...

Au niveau national

La géographie prioritaire

A l’échelle nationale, la géographie prioritaire a été redéfinie en 2015 par l’État, dans le but de concentrer les moyens et actions de la politique de la ville sur les 1300 quartiers les plus pauvres. Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain se consacre quant à lui sur les 200 quartiers désignés d’Intérêt National.

 Les nouveaux contrats de ville

Les nouveaux contrats de ville définissent les enjeux et les projets partenariaux à conduire dans ces quartiers prioritaires. Ils sont conclus à l’échelle des agglomérations ou métropoles, car c’est à ce niveau que la ville évolue et que les liens entre les quartiers et la promotion de la mixité sociale dans tous les territoires peuvent se construire.

Ils reposent sur trois axes forts :
-       la cohésion sociale,
-       le cadre de vie et le renouvellement urbain,
-       le développement de l’activité économique et de l’emploi.

Par ailleurs, la loi du 21 février 2014 pose le principe de la co-construction de la politique de la ville avec les habitants : dorénavant, tous les dispositifs (contrats de ville et projets de renouvellement urbain) devront être conçus et pilotés en associant les citoyens concernés à travers, notamment, la mise en place d’un Conseil Citoyen.

Dans la Métropole de Lyon

A Vaulx-en-Velin